Economies de chauffage

factures-fioul-chaudiere-full-9159769

Dans l’ancien : stop à l’inflation budgétaire!

Prendre de bonnes habitudes Vous ne souhaitez pas changer de chaudière pour l’instant, mais vous aimeriez bien réduire vos dépenses sans pour autant grelotter l’hiver ?

Voici quelques pistes d’action :

  • Isoler permet de rendre la maison moins énergivore et plus confortable en toutes saisons, mais cela a un prix. Demandez l’aide d’un expert afin de calculer le coût des travaux, [‘économie d’énergie obtenue après rénovation et le temps de retour sur investissement. L’idéal est de traiter toute l’enveloppe : plan-cher, murs de façade, toiture. Augmenter les épaisseurs d’isolants ne suffit pas. Il faut aussi améliorer l’étanchéité et garantir un bon renouvellement de l’air. Votre budget est limité? Commencez par la toiture, responsable de 30 % des déperditions en moyenne. En façade, privilégiez le côté nord. e S’équiper de volets roulants Fermez-les chaque soir. Vous économiserez ainsi jusqu’à 22 % d’énergie avec des fenêtres à simple vitrage (jusqu’à 9 % avec du double vitrage).
  • Aérer quotidiennement, c’est essentiel pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Mais point trop n’en faut. Le risque? Des pièces trop froides, donc une surconsommation de chauffage. N’oubliez pas de couper les convecteurs quand vous ouvrez les fenêtres.  Entretenir régulièrement la ventilation Plus l’air est humide, plus la sensation de froid et le risque de moisissures s’amplifient. e Régler les appareils de façon optimale Chaudière, radiateurs… mieux vaut éviter les manipulations quotidiennes. Une absence prolongée? Mettez sur hors gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *