FAQ panneaux solaire Paris

AI-JE INTÉRÊT À INSTALLER DES PANNEAUX SOLAIRES?

L’inflation galopante des prix de l’énergie pousse de plus en plus de propriétaires de maisons individuelles à s’orienter vers l’énergie solaire. Les promesses d’économie sont séduisantes, mais l’investissement est lourd. Interrogez-vous au préalable sur la rentabilité de l’opération.
VOS BESOINS

L’installation dépendra évidemment du coût engendré, mais aussi de vos besoins. Vous devez les avoir bien cernés dès le début de votre démarche car ils orienteront la technique à utiliser. Avec l’énergie solaire, vous pouvez:

Soit chauffer votre eau. Vous devrez installer des panneaux solaires thermiques (capteurs solaires) sur le toit ou dans le jardin, et un chauffe-eau solaire;
Soit produire totalement ou partiellement l’électricité dont a besoin votre famille au quotidien (chauffage, eau chaude, appareils électriques). Vous devrez installer alors des panneaux photovoltaïques.

Vous pouvez aussi cumuler les deux systèmes pour tendre vers une autonomie énergétique: les capteurs solaires chauffent l’eau dans votre ballon, ce qui permet de diminuer les besoins globaux d’électricité produite par les panneaux photovoltaïques.

VOTRE LIEU D’HABITATION

Il va sans dire que, dans les régions très ensoleillées, les économies seront plus conséquentes.
L’INVESTISSEMENT

La dépense est élevée, mais vous pouvez bénéficier, sous conditions, d’un crédit d’impôt développement durable et, éventuellement, d’aides de votre région.
Deux techniques 1> Le solaire thermique est réservé à la production de chaleur. Les tuyaux intégrés aux panneaux sont chauffés par le soleil et augmentent La température d’un fluide spécial qui réchauffe un ballon d’eau. Celui-ci est aussi relié à l’électricité ou au gaz qui peuvent prendre le relais Lorsque l’ensoleillement vient à manquer. >Le solaire photovoltaïque collecte l’énergie du soleil pour la convertir en électricité. il est associé à des batteries qui se chargent pendant l’exposition au soleil. L’énergie ainsi stockée permet le fonctionne-ment des appareils électriques, même par temps couvert.

La dépense. Pour l’eau chaude (capteurs solaires), on compte de 1 à 1,5 m2 de capteurs par personne. Sachant que l’installation du m2 revient en moyenne à 1000 €, la dépense sera comprise entre 3000 et 5500 € dans le nord, et entre 2000 à 3500 € dans le sud pour une famille de 4 personnes. – Pour la production d’électricité (panneaux photovoltaïques), la dépense est plus importante. Pour une famille de 4 personnes, il faut compter au moins 15000 €.
Le crédit d’impôt. Il ne concerne que votre résidence principale et les travaux effectués avant le 31 décembre 2012. 11 couvre 50 % de la dépense d’équipement, dans la limite de 8 000 € pour une personne seule et de 16000 € pour un couple (majorés de 400 € par personne à charge).
Les aides financières. – Les régions allouent des aides sous diverses formes (subvention, prêt à 0 %…). Celles-ci sont très variables d’une collectivité à l’autre. Par exemple, la région Nord-Pas-de-Calais subventionne le photovoltaïque jusqu’à 3000 €, alors que celle de Provence-Alpes-Côte-d’Azur n’offre que 300 € par foyer. L’Anah attribue, sous conditions de ressources, une subvention couvrant de 20 à 35 % de la dépense (selon vos revenus) dans la Limite de 13000 € par foyer pour les chauffe-eau solaires.

LA RENTABILITÉ

Il faut attendre plusieurs années avant de rentabiliser son installation. >Pour le solaire thermique, comptez entre 6 et 10 ans. Sachez néanmoins que, sous nos latitudes, il n’est pas possible de couvrir la totalité de ses besoins en eau chaude. Selon la région, vous produirez de 50 à 80 % de votre consommation. Pour le photovoltaïque, il faut compter 7 à 8 ans dans le sud, et entre 9 et 11 ans dans le nord pour rentabiliser l’investissement. La production d’énergie solaire dans le nord est d’environ 2400 kWh par an et, dans le sud, de 3600 kWh pour une installation moyenne. Sachant que la consommation électrique annuelle d’une famille de 4 personnes se situe en France autour de 3 500 kWh (hors chauffage), les besoins ne sont pas toujours couverts.

Votre vote ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *